Ce qui rendait aussi le retour ici difficile, c’était de ne pas savoir par quoi commencer. Ça faisait si longtemps.

Puis, je me suis souvenue…

Quand on s’est quitté en 2020, la pandémie battait encore son plein, vous vous souvenez ? Pourquoi j’ai souvent l’impression qu’on a tout oublié ? On a oublié qu’on lavait nos courses et nos chaussures en rentrant des courses ? Qu’on a vécu enfermé.e.s pendant des mois et des mois ? Qu’on applaudissait le personnel hospitalier le soir à 20h ? Que des millions de gens ont perdu leur travail ? Que la terre respirait mieux pendant les confinements à répétition ? J’ai l’impression qu’on a oublié parce-que la vie a repris son cours dans le plus grand des calmes et comme l’impression que les choses ont même empiré ! Bref.

Quoiqu’il en soit, ma seule préoccupation de 2021 c’était … LIVE MY BEST LIFE ! On méritait. Oui, nous étions privilégiés de pouvoir le faire. J’avais un besoin fou de voir du monde, de créer du lien, de discuter, de rire, de câliner, et j’imagine que je n’étais pas la seule.

Avec les potes on a donc programmé pleins de voyages 🙂 D’où la belle mosaïque de photos qui introduit ce billet ! Wow, cela nous a fait tellement de bien. Tenerife, Barcelone, Toulouse, les Sables d’Olonne, la Grèce, mais aussi Saragosse et le Cameroun. Parce-que oui, c’était aussi le meilleur moment pour revoir ma famille après des années sans pouvoir les voir. Je ne rentrerai pas dans les détails, mais celleux qui me suivent sur Instagram ont pu vivre ces moments si précieux avec moi.

J’étais tellement reconnaissante de pouvoir les vivre. Ils avaient une saveur particulière après ces mois d’isolement. Je ne pensais pas à grand-chose, juste PROFITER ! Et c’est ainsi que je me suis rendue compte qu’avant je ne profitais pas toujours à fond de ce type de moments. Et les expressions telles que « on ne peut apprécier le soleil sans la pluie » ou encore « le jour sans la nuit » prirent tout leur sens à mes yeux. Apprendre à « juste être » plutôt que faire. ÊTRE. Être là, sans plus, dans le moment présent, en pleine conscience. Lâcher prise, pour de vrai. Ecouter, pour de vrai. Rire, pour de vrai. Partager de bons moments avec les siens, pour de vrai. Profiter, pour de vrai.

Quand on est un.e hypersensible et un.e overthinker comme moi, ce type de moments crée beaucoup de réflexion, notamment sur la place de ce qui est réellement important pour soi. Et une réflexion en emmène forcément une autre …

2 commentaires sur “So, What happened ?!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s