Bienvenue à cette nouvelle rubrique du blog dans laquelle VOUS êtes à l’honneur.

Les Africains de Paris.

L’idée de cette rubrique remonte en réalité à 2017, mais sous une autre forme, n’ayant pas de blog à ce moment-là. A l’époque, révoltée par ce que je vais te raconter dans quelques lignes, je me disais que je devais agir, que nous devions faire quelque chose pour montrer une autre image que celle-là. Je parle en fait de ce fameux reportage d’M6 – Enquête Exclusive, intitulé « Les Africains de Paris ». Tu t’en souviens ? Je te rafraîchis la mémoire ICI. Ce reportage m’avait dérangée, puis je m’étais vite rendue compte que je n’étais pas la seule. Puisqu’il ne dépeint qu’une partie de la réalité, de surcroît truffée de clichés. Puis je me demandais et me le demande encore d’ailleurs, comment est-ce possible que certaines personnes pensent que les personnes noires travaillent (uniquement ?) majoritairement dans le sport, le divertissement, l’évènementiel, la coiffure …etc ? Evidemment que ce sont des métiers louables, mais venant des médias, on a l’impression qu’il y’a un tri très conscient pour ne pas montrer l’ensemble de ces Africains de Paris. Je me demandais pourquoi ce tri (même si au fond j’ai la réponse), sachant que j’ai moi-même des ami.e.s médecins, avocats, entrepreneur.se.s, professeurs d’université, que je bosse moi-même dans le digital, que j’ai un ex ingénieur dans l’aviation civile, puis une amie très proche juriste, une autre encore ingénieure Télécom, puis pleins d’autres en agences de pub etc etc etc . Je pourrais continuer longtemps. Je fais partie des personnes qui pensent que notre activité pro ne nous définit absolument pas. Mais au vu des étiquettes qu’on veut nous coller, puis du temps et de l’énergie qu’on lui consacre, eh bien, c’est important. Et la représentation à ce niveau-là l’est tout autant.

Linkdn NWAAR ? Eh Nope.

Cette rubrique est consacrée à l’Humain, principalement NOIR, puis afro-descendant, et peut-être aussi tout cela + (ou pas) issu de milieux sociaux défavorisés. Elle est consacrée au volet PRO de nos vies. Vous savez à quel point notre vie professionnelle est un vrai sujet pour moi tellement je me questionne dessus depuis quelques années, au poids qu’elle a, à l’énergie qu’elle nous demande, à sa capacité à régir notre vie et donc à nous rendre (mal)heureux.ses … etc. Toujours en recherche de ce qui m’épanouira pleinement, sans pour autant savoir si je le trouverais un jour. Mais disons que le voyage vers cette destination finale en vaut carrément la peine. Dans un autre article, je reviens rapidement sur mon gros changement de taf il y’a 2 ans (je ne mets même pas le lien, car ce ne sont que quelques lignes), et à l’époque, je me souviens que je me disais souvent que j’aurais aimé être inspirée professionnellement par des gens qui me ressemblent, lire des parcours professionnels de personnes qui me ressemblent, non pas par pur kiffe, mais par réel besoin de m’identifier et savoir qu’accéder tel ou tel milieu pro est possible quand on est différent, quand on est comme moi. L’idée de cette rubrique continue de faire son chemin.

Representation Matters.

Puis il y’a ces discussions qui vous marquent à vie tant elles sont à la fois inattendues et criantes de vérité. L’une d’elles je l’ai eue il y’a bien longtemps maintenant, avec un jeune qu’on dit « de cité ». On débattait sur divers sujets, puis on en est venu à parler de ce que je fais dans la vie etc, de ce que lui voulait faire professionnellement parlant. Je me suis rendue compte que de part ses origines et son milieu social, il avait déjà jeté l’éponge avant même d’avoir essayé. Il a été tellement surpris quand je lui ai expliqué ce dans quoi je travaillais. Et encore plus quand je lui ai parlé de mon amie qui passait le Barreau de Paris quelques temps plus tôt et qui était alors avocate. « Je ne savais pas qu’en France on pouvait -en tant que noir.e.- prétendre à de tels postes ». J’ai senti mon coeur se serrer de peine quand j’ai entendu ces mots. Je me suis demandé s’il était si compliqué que ce qu’on nous fait croire de changer ce discours, s’il était si compliqué que ça de changer des vies ? Car désormais, il savait que c’était possible, ou en tout cas qu’il avait le droit d’y rêver. Cela lui a permis d’intégrer que c’était faisable, et de se battre pour, à son niveau, briser ce fameux plafond de verre. Il y’a également eu ce conseiller d’orientation camerounais à ma fac qui m’avait déconseillé de m’orienter vers le digital : « ça ne va pas être facile pour toi, c’est un métier de Blancs ». Et pourtant cela ne m’a pas empêchée de m’y faire ma place, et plutôt bien d’ailleurs ! Je suis certaine que des histoires comme celles-ci vous en avez aussi entendues. Des histoires, des discours, qui stoppent net des parcours qui auraient pu être brillants, qui auraient pu être riches en enseignements et apprentissage de soi et de l’autre, des parcours qui font toute une vie. Notre vécu, notre environnement, notre histoire influent sur notre vision du monde. Quand on est issu des minorités ou de milieux sociaux défavorisés, on ne nous apprend pas toujours à rêver, à aller chercher plus que ce qu’on nous donne, on nous apprend à nous satisfaire de peu. Mais nous pouvons aussi décider de briser les chaînes, et essayer. Au moins essayer d’ouvrir ces portes qu’on ferme parfois avant même de les considérer. Essayer de continuer d’enfoncer celles qui se ferment sous notre nez.

VOUS.

Aujourd’hui j’aimerais que cette rubrique serve à cela. Un lien qu’on lit pour soi, pour y chercher de l’inspiration, peut-être pour une reconversion ? Mais aussi un lien qu’on partage avec nos voisins en quête d’idées, avec les plus jeunes d’entre nous, pour qu’ils. elles. sachent que c’est possible ! Qu’ils ont le droit d’y penser, de se projeter, et celui de se donner les moyens d’y arriver. Je veux que cette rubrique serve, à son niveau, de bibliothèque de roles models, de personnes qu’on aurait aimé côtoyer plus jeunes, ou par lesquelles on aurait aimé être inspiré. La représentation est extrêmement importante à mes yeux. En développement personnel & coaching pro on recommande souvent de lire des autobiographies de gens qui ont réussi, Steve Jobs, Bill Gates etc. Ben ici on sera sur des parcours plus proches de ceux qu’on vit nous-mêmes, des parcours de personnes qui nous ressemblent. Je souhaite qu’on puisse retrouver, au même endroit, une tonne de profils différents, qui nous inspirent et nous rassurent dans les moments difficiles, sur le fait que même si c’est parfois dur, même si la société nous met les bâtons dans les roues, d’autres l’ont fait, et donc nous aussi on peut y arriver. De plus, vu le contexte actuel, j’ai tendance à penser que c’est aussi en investissant sur nous, nos petits-frères et soeurs, qu’on va changer les choses petit à petit. Parce-que comprendre qu’une couleur de peau ne doit pas nous arrêter ou nous freiner dans la poursuite de nos rêves, permet de faire grandir l’estime de soi. Puis voir que d’autres personnes dans la même situation que nous l’ont fait, se sont battues pour avoir ce qu’elles ont, cela inspire et force l’admiration.

Donc petit à petit, je vous proposerai des interviews de VOUS. Dans lesquelles je l’espère, vous y trouverez toujours ce petit quelque chose qui apportera un + à votre quotidien.

On est ensemble.

Bisous.

Pomelo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s