Soooooo ! Nous y voilà !! Vingt -Vingt. A l’aube d’une nouvelle décennie.

Song Playing : Summer Walker – Girls Need Love

J’avais une idée précise en tête pour débuter cet article. Puis j’ai vu vos commentaires ici, et sur Insta. Je croule littéralement sous le love. Je ne sais quoi d’autre vous dire, à part MERCI pour l’accueil que vous avez réservé à mon , que dis-je, NOTRE bébé. J’ai tellement de choses à vous écrire, mon cerveau va prendre feu haha. Je suis débordée les gens. Merci !

J’espère que vous avez passé un excellent réveillon et que ces premiers jours de janvier se passent super bien pour vous. De mon côté c’est tout doux, j’aime ! J’ai commencé l’année sur le dancefloor, que demander de plus ? Je voudrais d’ailleurs revenir sur ce sujet, car sur insta j’ai eu pas mal

de retours de votre part sur le fait que je sois sortie seule : « oh j’aurais aimé pouvoir faire pareil », « wouah t’es courageuse » etc. Ca m’a rendue un peu triste. Je trouve effectivement ça triste de se priver de ce type de moments parce qu’on est seul-e. Sincèrement, je rêve secrètement du jour où on n’aura plus peur d’être et de faire des choses seul-e. Qu’est ce qui vous bloque ? Que mettez-vous derrière le fait de se retrouver seul-e ? Avez-vous peur du regard de l’autre ? De ne pas être en sécurité ? Se regarder en face et se demander : de quoi ai-je peur ?

Alors qu’on se comprenne bien, c’est normal de ressentir cela. Je vous raconte. Je n’avais pas de plan précis pour le réveillon, mes potes avaient tous des plans ou n’étaient pas intéressés par le mien. Fine. J’avais envie de sortir danser, je savais que la soirée où j’allais les DJ allaient assurer niveau son. Ce sont les seuls éléments dont j’avais besoin. Ensuite, quels sont les obstacles ? La putain de grève ! Et donc ? Gars j’ai pris une chambre d’hôtel à côté du lieu bisssssh! Yes Yes. Pour pouvoir être libre de mes mouvements. Qu’au final je kiffe pas et je veux me barrer, très bien, je peux. Oui tout a l’air simple comme ça. Mais évidemment que je me posais des questions, c’était la 1ère fois que je sortais seule pour danser, et de surcroît pour le nouvel an. Je me suis demandé : « est-ce que ça ira ? » « quels sont les risques ? » « ça fait bizarre de se retrouver seule en boîte ? » « qu’est-ce que je vais faire si je m’ennuie ? » etc etc etc. Se poser des questions, avoir peur, c’est normal et c’est OK. Ce qui est dommage, c’est de ne pas dépasser ça. Comment ? En inversant ces questions ! « Et si tout se passait bien et que c’était génial ? » « Qu’est-ce que cela va m’apprendre sur moi ? » « Serais-je fière de moi si je saute le pas ? » Parce-que je vous promets que dans 90% des cas ça se passe bien. Quand on se dépasse et qu’on se fait un peu confiance, le résultat est presque toujours positif, et sinon on tire des leçons, donc ce n’est que positif 🙂 Oui oui je sais, CQFD !

Eh bien c’était le cas ! J’ai enfilé mon meilleur look, je suis allée m’amuser. Et curieusement, c’est en solo que je fais toujours le plus de rencontres, les gens viennent nous parler plus facilement. J’ai rencontré Audrey, qui était sortie aussi en solo, j’ai croisé des connaissances sur place, et j’ai même pécho wesh !!! Chut ! (fais comme si tu n’avais rien lu hein). BREF!

Je ne sais pas si la solo vie est faite pour tout le monde. Je n’ai pas la réponse à cette question. Tout ce que je sais c’est que si tu n’essaies pas tu ne le sauras probablement jamais. Puis au-delà du fait que c’est super important de se connaître, c’est intéressant et même très souvent drôle de se découvrir et de découvrir ce dont on est capable. A force, ça en devient un jeu. De vouloir toujours tester de nouvelles choses, aller plus loin, en apprendre plus sur soi, savoir se célébrer quand ça se passe bien et se consoler sans jamais abandonner quand la réussite est retardée (ce n’est pas un échec).

Ah mais à la base je venais pas parler de ce sujet, je ne sais pas restée concentrée sur un sujet c’est n’importe quoi grrrr !!! Bon c’est pas grave, RDV dans un autre article !

Quel sera ton prochain défi/sortie en solo ? Tu peux le garder pour toi of course ! Juste je te partage un tip : une fois fait, j’ai pour habitude d’écrire ensuite ce que j’ai ressenti et j’essaie de comprendre pourquoi. J’apprends ainsi à me connaître et ça me booste souvent pour les fois d’après. Oui, vivre avec soi et comprendre qui on est et comment on fonctionne, demande du temps et de l’investissement : )

Allez Bisous.

Pomelo.

12 commentaires sur “Dance Baby, Dance ! Solo Vie 2020.

  1. Je t’aime d’amour!😘😘😘😘
    Tu es la femme forte que j’ai toujours rêvé d’être.
    Ps: je suis en pleine rupture et en lisant tes articles ça me pousse à casser mes barrières et à enfin apprendre à m’aimer…
    Bisous

    J'aime

    1. aaaaaawwww ! Merci pour le love ! et jte souhaite de t’aimer beaucoup et de devenir la personne que tu veux devenir, et personne d’autre 🙂 Je t envoie beaucoup d’amour pour traverser cette périodes.

      J'aime

  2. Hey j’allais dire un truuuuc mais comme faut faire semblant de pas avoir lu 😂😂 ici les restaurants ou cinés solos faut que je franchisse le cap !

    J'aime

  3. Bonne et heureuse année !
    Paci é Saluta comme on dit chez moi.
    Comme il est plaisant de lire ton récit, bien sûr il faut vivre en solo duo trio…… l’important c’est le plaisir que l’on prend à se surpendre et relever des défis. …
    Et à propos d’avoir pecho. …. oui on a lu on dort pas nous, on veut savoir! J’espère que c’était doux et bon.

    J'aime

  4. Ciné solo déjà fait et jai remarqué que j’apprécie bcp plus le film car personne pour me parasiter.
    C’est juste moi, le film et mes émotions et c’est plutôt cool.

    Prochain défi : aller déjeuner solo (jparle pas de fast food car déjà fait) mais d’un vrai resto.

    J'aime

  5. Hey ! Super article !! Je suis sortie pour la 1ere fois en solo quand mon mec est parti 1 an à l’étranger pour ses études. Je me suis dit que je devais continuer à vivre même si il n’était pas là. J’ai commencé par un ciné puis un resto. Pour l’instant je n’ai été plus loin mais je suis déjà fière de moi car même si on vit ensemble si je veux me faire 1 ciné et que lui n’est pas intéressé j’y vais seule : no problem !!!
    Au début mon appréhension venait du fait que lorsque je voyais quelqu’un seul au resto j’imaginais le pire (sa femme est morte, il est déprimé…) et puis le jour ou ça t’arrive de sortir seule ta vision change et tu te dis : finalement les gens en solo ne sont pas forcément déprimés, veufs… ils ont probablement choisi de faire cette sortie SOLO !

    J'aime

Répondre à cacahuete65 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s